Compte rendu PROCESS DE TRANSFORMATION FARINE

Lundi 16 décembre 2019, dès 7h30, au domaine Mahavel à La Ravine des Cabris, Kevin, notre service civique, est sur le pied de guerre ; il reçoit sa première classe pour un atelier de transformation de conflore en farine, process plus complexe que celui de la banane.

La classe de  CE2 de l’école voisine du domaine avait répondu présent. Donc, les enfants sont arrivés à pied afin de découvrir le process de transformation de 2 aliments en farine :

  • Le Conflore
  • La Banane verte

Et quoi de plus puissant en termes de pédagogie que de participer et pratiquer soi-même. Pour ce qui concerne le conflore, chacun a pu soit éplucher, ou râper, ou filtrer la fibre, ou laisser poser l’amidon au fond du bol, ou  le laver cinq fois avec un temps de repos entre chaque lavage.  Et nous avons assisté à la magie espérée : une farine qui se formait et blanchissait au fur et à mesure ! Puis nous avons étalé cette future farine tel un coulis humide sur un tissu propre. Alors nous avons vu le soleil faire son œuvre. Les enfants n’ont pas manqué de nous rappeler que ce phénomène se nomme l’évaporation ! De quoi, à raison, rendre fier d’eux leur professeur.

Le temps que la farine se déshydrate une visite du domaine s’est organisée pour faire découvrir aux enfants deux formes de sentiers :

-        Un sentier de plantes indigènes dessiné par les bénévoles et le service civique de AAPNR

-        Un parcours pédagogique mis en place par ADESIR bordé de muguets, bambous nains, vétiver. Le service civique et les bénévoles n’ont pas manqué il y a un an d’occuper les poumons formés par ces bordures. Remplis de plantes utiles comme la patate douce, le manioc et le conflore ilsconstituent la démonstration d’une valeur chère à notre  : le vivre ensemble est exemplaire chez les plantes. A nous les humains de copier ce vivre ensemble dans notre île tellement belle qu’elle appelle à la contemplation.

La nature a horreur de la monoculture. Cela est réellement visible tant les plantes ont proliféré en un an, date de création de ces sentiers. Vive la diversité biologique !

image1image 2image 3

Ainsi un an après la plantation, nous voici en train de cueillir du conflore et envisager une de ses transformations possibles : la farine

La matinée fut enrichissante pour les enfants,  de leur avis même. Et tels des ambassadeurs du conflore, ils sont repartis chez eux avec un pied de Conflore en main pour pouvoir produire des rhizomes qui leur permettront à leur tour de produire de la farine ou pourquoi pas, le consommer tel quel en un bon gâteau maison parfumé au lait de coco et à la poudre d’amande ou comme condiment dans un carri de viande ou de camarons.

image 4

PROCESS DE TRANSFORMATION

DE L’ALIMENT A LA FARINE

Plant et fleur de Conflore (Canna Indica)

image 5 image 6

Récolte du Conflore

image 7

Lavage et Epluchage

image 8 image 9

image 10

Rapage

image 11 image 12

Repos dans l’eau et Filtrage

image 13 image 14

Récupération en farine

image 15 image 16 image 17

Séchage au soleil  (il est possible de placer dans un four à 45°)

18 19 20

2014 © AAPNR - Tous droits réservé Haut de page